Petzl : les Compagnons de la Verticalité.

Vendeurs et passionnés de grimpe, nous nous doutions que Petzl était une marque “à part”… La lecture de l’ouvrage Petzl, la promesse des profondeurs, de Sophie Cuenot et Hervé Bodeau n’a fait que confirmer notre idée. Voilà bientôt 15 ans, que nous, distributeurs de matériel, travaillons avec Petzl, la marque de Crolles, fabricant d’exception de matériel pour la verticalité. A travers l’ouvrage, Petzl, la promesse des profondeurs, nous comprenons comment Petzl crée ce lien unique avec les pratiquants des activités de montagne et avec  les clients de nos magasins. Petzl met en place une relation empreinte d’un respect mutuel, d’une très grande confiance dans les produits et d’une grande fidélité. La raison de ce succès tient en un mot : “Artisan”. Petzl, un “Artisan” donc. Car, ici, point “d’actionnaire”, “de banquier”, “de comptable” pour co-diriger la société. Le seul juge, le seul à qui la marque rend des comptes, c’est l’utilisateur final : celui qui vient de clipper sa dégaine avec 400 mètres de vide en dessous de lui ! Petzl, la promesse des profondeurs est un ouvrage passionnant qui dévoile comment, depuis plus de 40 ans, chez Petzl l’usage et la fonction de l’objet créé prime sur toute autre considération. Cet objet doit répondre à un besoin, à un manque… Il doit être simple, robuste. Petzl, une entreprise, innovante et ingénieuse, mais surtout terriblement exigeante envers elle-même. Pour nous, vendeurs et utilisateurs des produits Petzl, il y a tout cela quand nous glissons dans les mains d’un jeune grimpeur le dernier “grigri” du magasin. Nous savons qu’il va fixer à son baudrier un objet conçu et fabriqué par un “artisan”, une pièce unique, qui correspond exactement à ses besoins comme le Compagnon charpentier va façonner une oeuvre unique pour rénover une toiture. Petzl, 500 salariés : ce sont pour nous…

Lire la suite

Une journée de ski avec des Cham 87.

Cela faisait fort longtemps, que je ne m’étais pas rendu à Villard de Lans pour faire du ski! Dimanche dernier, nous prenons la route, Magali, Benoit (vendeur/skiman de Gravicimes) et moi pour une journée de glisse qui s’annonce très belle vu le superbe soleil ! Cham 87 au pied, enfin sous les Maestrale  (Scarpa) : je suis extrêmement surpris de la qualité de ce ski destiné à la randonnée. Il est joueur et très agréable à skier. C’est mon coup de coeur de l’année… Nicolas Mourier

Lire la suite