[Escalade] Grimper en Jordanie : le Wadi Rum

Il y a quelques semaines, notre ambassadeur Samuel Oddon se rendait en Jordanie pour des vacances sportives: direction le Wadi Rum pour une belle semaine de grimpe ! Dans cet article, apprenez en plus sur cette superbe destination pour les amateurs d’escalade, et retrouvez ses conseils pour votre futur séjour.

Le Wadi Rum

Commençons par un peu d’histoire et de géographie.

Situé au sud de la Jordanie, le Wadi Rum (ou Wadi Ramm) est une vallée aux portes du désert riche en canyons, arches naturelles, falaises et grottes.  Il a été inscrit au Patrimoine mondial en 2011 en tant que bien mixte naturel et culturel.

Maîtres des lieux depuis l’antiquité, les bédouins explorent et maîtrisent les montagnes et falaises du Wadi Rum depuis très longtemps afin d’y chasser le bouquetin, mais les grimpeurs occidentaux n’ont découvert le massif qu’en 1984. Depuis, le site n’a cessé de se développer et compte désormais plus de 300 voies, avec un potentiel encore immense pour de nouvelles ouvertures de voies.

L’escalade au Wadi Rum est très particulière et incomparable aux autres sites que l’on peut trouver, ce qui en fait un site unique et extrêmement populaire pour les amateurs de grimpe engagée.  Le grès qui constitue les montagnes est de solidité et de couleurs très variables, mais il est assez souvent très friable. L’escalade y est très variée et l’équipement en place est peu abondant, façon terrain d’aventure.

escalade Wadi Rum

Informations  utiles

Trajet jusqu’à Wadi Rum

Depuis Amman, prenez le bus vers Aqaba (départ toutes les heures, environ 9JD), puis un taxi vers Wadi Rum (environ 25 JD). Une fois sur place, les bédouins proposent un service de taxi dans le désert qu’ils connaissent comme leur poche.

Logement et camp du désert

Plusieurs options de logements sont possibles, que ce soit chez l’habitant ou en campement. Pour ma part, j’ai choisi le Wadi Rum Sunrise Camp, pour 25 JD (32€) par jour et par personne.

La meilleure période

Les mois les plus favorables pour grimper en Jordanie sont ceux de novembre, décembre, mars et avril. Il est possible de grimper en janvier en février, mais le risque de pluie, de tempête de sable ou de froid est assez important, pouvant vous bloquer plusieurs jours de suite. De juin à septembre, il fait tout simplement beaucoup trop chaud, la température pouvant grimper au dessus de 40°c à l’ombre. En octobre et en mai, l’escalade est envisageable, mais il faut rester à l’ombre et ne pas craindre la chaleur.

Recommandations  de sécurité

Restez toujours modeste sur les cotations, au Wadi Rum on est loin de la grimpe sportive aseptisée, et il faudra aborder chaque voie comme une grande course en montagne. Partir tôt et en emportant une lampe frontale sera un gage de sécurité. Au moindre doute changez les cordelettes des relais, souvent fragilisées par le sable et le soleil.

Pour finir, informez votre hôte de vos objectifs et de votre heure estimée de retour chaque jour.

escalade Wadi Rum

Matériel de grimpe

  • Tout votre matériel individuel de sécurité habituel pour la grimpe en grande voie (casque, baudrier, descendeur etc.)
  • Une paire de gants pour les fissures
  • Un jeu complet de coinceurs et un jeu de friends (doublez les numéros 1, 2, 3 ,4, 5 ,)
  • 10 dégaines
  • Une dizaine de sangles de diverses tailles
  • De la cordelette en 7mm pour refaire les relais
  • 2 ou 3 maillons rapides
  • Un tournevis pour creuser les lunules
  • Un crochet à lunule
  • Un corde de rappel de 50 m sera suffisante
  • De la magnésie 
sam oddon wadi rum

La stratégie pour une première au Wadi rum

A votre arrivée, je vous conseille fortement de vous familiariser avec le rocher avant de vous engager dans de grandes ascensions. En effet, ici la grimpe se fait sur du grès, et le rocher est plutôt bon dans son ensemble, mais les protections peuvent être compliquées à mettre en place suivant les voies.

Pour faire vos armes, la voie Salim sera une parfaite voie d’initiation, suivie par la voie Rum Doodle pour terminer votre apprentissage en douceur des voies jordaniennes.

Une grande partie des voies sont très peu équipées, et les relais ne sont en général équipés que lorsque la descente se fait en rappel. Vous trouverez parfois quelques points de protection, en général uniquement dans des passages particulièrement délicats, où la protection naturelle est impossible. Vous rencontrerez principalement des lunules, mais aussi des spits et pitons.

La grimpe en fissure est franche et les protections sont très bonnes et faciles à mettre en œuvre.

Mon astuce : prenez avec vous un tournevis, celui-ci vous permettra de percer l’arrière des colonnettes pour réaliser une lunule si besoin.

Une autre particularité au Wadi Rum sont les approches et les descentes: en effet ces marches bédouines mettrons à rude épreuve votre sens de l’orientation ! Pour preuve, la marche d’approche pour The Beauty est donnée entre 1h15 et 4 h suivant l’itinéraire emprunté… Soyez vigilants pour repérer les traces de passage et les cairns, parfois minuscules !

La sélection des voies que je vous propose ont des marches d’approche et de retour plutôt faciles. Le retour le plus compliqué est pour le Pilier de la Sagesse (pensez à partir tôt). Les descentes en rappel  prendront en revanche un peu plus de temps que ce à quoi vous pouvez être habitué(e), car il faut faire de petits rappels au risque de coincer régulièrement sa corde.

Mon astuce : Pour la descente, pliez un brin de rappel et faites des rappels avec un brin de corde pour éviter la connexion avec un nœud qui amplifierait le risque de coincement.

Plan voies Wadi Rum

Jour de repos pour les bras

Profitez d’un jour de repos pour aller faire un tour dans le désert, ou offrez vous une vraie rando avec la route de Sabat puis rentrez au camp par la descente du canyon. L’avantage de cet itinéraire  et qu’il est le seul à avoir en complément des cairn un balisage constitué de points bleus . La descente du canyon est simple avec un rappel sur environ 30 mètres.

Mon astuce : Repérez bien l’arrivée du canyon qui est à 10 minutes du campement, et faites vous emmener en 4×4 au départ de la voie de Sabat (20DJ)

En bref, Wadi Rum est une destination fabuleuse pour la grimpe, avec de magnifiques paysages, des gens formidables et attentionnés, un superbe rocher et des style de grimpe variés ! Une destination à découvrir pour tous les amoureux des grandes voies et de l’escalade en terrain d’aventure !

escalade Wadi Rum
escalade Wadi Rum
escalade Wadi Rum
escalade Wadi Rum
escalade Wadi Rum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *