[Ski de Rando] Comment bien porter ses skis ?

Une zone sans neige en début de saison, un sommet trop pentu : nous avons tous déjà connu des situations où il est impossible de garder les skis aux pieds, et où leur portage devient indispensable.

Que ce soit pour une marche d’approche ou le passage d’une zone délicate comme un couloir, le portage de vos skis de randonnée ne devrait pas être un problème … à condition d’adopter la bonne méthode! Ludovic, responsable de notre boutique de Gap, vous explique les différentes manières de porter vos skis de façon confortable et en toute sécurité.

Les types de portage

Il existe plusieurs types de portage que nous allons décrire ci dessous, votre choix se fera ensuite en fonction de vos préférences, mais aussi des possibilités offertes par votre sac à dos: certains proposent plusieurs types d’attaches, tandis que d’autres vous offriront seulement une méthode d’accroche possible.

Les deux méthodes les plus répandues sont le portage diagonal et le portage latéral. Plus rarement, certains sacs proposeront un portage frontal à l’arrière du sac.

portage vertical - Zag
portage latéral - Zag
Portage en diagonale - Zag
Portage en diagonale - Zag

Le portage latéral

Le portage latéral est celui le plus communément proposé sur les sacs à dos de ski de randonnée. Il consiste à fixer un ski de chaque côté de votre sac à l’aide de sangles prévues à cet effet.

Ce portage est également appelé portage en triangle car les skis sont souvent réunis en haut par un velcro pour garantir une bonne stabilité, l’ensemble prenant en effet une forme de triangle.

Méthode :

– Posez votre sac à dos au sol

– Insérez un ski à droite du sac dans les sangles prévues à cet effet et resserrez-les pour bien fixer le ski, la sangle du bas sera généralement bien rembourrée pour supporter le poids du ski et elle servira à maintenir vos skis à hauteur car la butée arrière viendra en appui dessus

– Répétez l’opération avec le ski gauche

– Réunissez l’avant de vos spatules à l’aide d’un velcro pour bien les stabiliser

Cette méthode a pour avantage d’être facile à mettre en œuvre et d’offrir une grande stabilité aux skis tout en répartissant bien leur poids. C’est en revanche la plus chronophage, et dans un couloir raide les skis peuvent venir taper dans les mollets. Il est donc impératif de bien anticiper la manœuvre dans un couloir pour éviter de se retrouver en position inconfortable lors de la mise en œuvre.

Quelques sacs avec portage latéral: Ortovox Peak 32S, Deuter Freerider 26

Exemple de portage latéral - Zag skis (Lucas Leroy)
Exemple de portage latéral - Zag skis (Lucas Leroy)

Le portage diagonal

Le portage diagonal est lui aussi de plus en plus proposé sur les sacs à dos de ski de randonnée, et consiste à les fixer ensemble à l’arrière du sac, en diagonale. Cette méthode est celle utilisée en compétition, car contrairement au portage latéral sur certains modèles elle ne nécessite pas forcément de retirer le sac, avec un peu de dextérité la manipulation peut donc se faire très rapidement si le sac est adapté au portage rapide.

Méthode : Deux possibilités s’offrent à vous, soit en gardant votre sac sur le dos soit en le posant à terre, là encore tout dépendra de votre modèle de sac et de la méthode avec laquelle vous êtes le plus à l’aise!

Méthode 1 :

– Posez votre sac à dos au sol, et réunissez vos spatules l’une contre l’autre.

– Insérez les skis dans la lanière positionnée en bas du sac et prévue à cet effet jusqu’à y caler les butées arrières du ski qui permettront au ski de ne pas descendre trop bas.

– Utilisez la sangle positionnée en haut à droite du sac pour terminer d’accrocher vos skis, et ajustez le serrage pour compresser les skis et bien les stabiliser et éviter qu’ils ne bougent.

Méthode 2 (voir vidéo ci-dessous) :

– Gardez votre sac sur le dos et réunissez vos spatules l’une contre l’autre

– Attrapez la sangle positionnée en bas à gauche du sac, et insérez y vos skis

– Faites les basculer vers la droite

– Utilisez votre main libre pour attraper la sangle avec crochet en haut du sac et terminer de fixer vos skis en venant la fixer au crochet installé au niveau de votre épaule.

Dans le cas où les accroches permettent de garder le sac sur le dos (méthode 2), cette technique de portage a pour avantage d’être très rapide à mettre en œuvre, elle est donc idéale pour les compétitions ou les randonneurs à la recherche de rapidité et de praticité. Elle est également pratique pour passer des couloirs, car vos skis ne taperont pas dans vos mollets.

Notez en revanche qu’en utilisant cette méthode, tout le poids sera réparti dans votre dos, ce qui peut vite devenir gênant si vous avez un petit gabarit et que votre sac est déjà bien chargé!

Quelques sacs avec portage en diagonale:  Ortovox Ascent 30, Dynafit Speed 20, Salomon X Alp 30, Camp Veloce

Portage frontal

Pour terminer, plus rares sont les sacs qui proposent un portage frontal, c’est à dire avec les deux skis posés à plat côte à côte à l’arrière du sac. Son inconvénient est que les skis risquent de taper régulièrement dans les mollets.

Cette méthode nécessite obligatoirement de retirer son sac à dos, mais elle est ensuite très rapide à mettre en oeuvre à l’aide de sangles. Si vous êtes à la recherche d’un sac à dos avec portage frontal, les modèles Deuter rise 34+ et rise lite 26 feront votre bonheur, tout en vous permettant également un portage diagonal ou latéral.

Portage diagonal ou vertical, c’est donc à vous de choisir la méthode qui vous convient le mieux en fonctions de vos critères de confort et de rapidité, mais également du type de terrain auquel vous serez confronté. La plupart des sacs proposés par Approach Outdoor proposent les deux options de portage, et vous laisseront ainsi la liberté de choisir !

One Comment

  1. Il existe une 3° méthode : portage en travers, mais possible que sur les sacs à rabat, .
    Solution utilisée jadis, mais encore bien utile par très grand vent et relativement rapide.
    Pas de skis qui tapent les mollets et poids des skis près du corps près des épaules.
    Mais attention de ne pas se coincer dans une cheminée et de rayer la neige en traversée (lol).
    Le secret est de bien équilibrer les skis avant de rabattre la poche “caméra”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *