[Trail] En hiver, quelle lampe frontale choisir?

Avec l’arrivée de l’hiver les journées se font de plus en plus courtes, et pour pouvoir continuer de préparer vos objectifs vous n’avez bien souvent pas d’autre choix que de courir de nuit, que ce soit tôt le matin ou en soirée. Le trail nocturne a ses bons côtés et peut être très plaisant, mais il nécessite quelques mesures de précaution et de s’équiper d’une lampe frontale! Dans cet article, retrouvez les conseils d’Approach Outdoor pour choisir la  frontale qui vous convient.

Quelle puissance pour quelle pratique ?

Si vous avez déjà consulté l’offre de frontales disponible sur le marché, vous aurez remarqué que le critère principalement mis en avant est le nombre de lumens dont dispose la lampe frontale. Ces lumens sont tout simplement un indicateur de la puissance de la lampe frontale: plus ils sont élevés, plus la lampe frontale éclairera loin.

Le minimum que l’on trouve est en général de 50 lumens et peut suffire pour une lampe d’appoint en bivouac, pour une sortie nocturne en milieu urbain, ou lorsqu’il ne fait pas totalement nuit, mais pour pouvoir courir dans la nuit noire nous vous recommandons de partir sur une puissance d’au moins 160 lumens, voire 200 lumens pour plus de confort et de visibilité.

On aurait tendance à penser que “qui peut le plus peut le moins”, mais n’oubliez pas que la puissance est également synonyme de consommation d’énergie: les frontales les plus puissantes sont souvent aussi moins autonomes que les autres, à vous de voir quel est votre besoin en autonomie et si vous pouvez vous permettre de partir sur la puissance maximum, ou si vous souhaitez plutôt favoriser la durée de l’éclairage.

Reactive lightning

Avec sa gamme performance, Petzl a introduit il y a quelques temps le système “reactive lightning”: la lampe intègre un capteur de luminosité et adapte automatiquement sa puissance d’éclairage en fonction de la distance des éléments dans votre champ de vision.

A défaut de reactive lightning, la plupart des frontales offrent la possibilité de régler l’intensité d’éclairage avec 2 à 4 modes différents, afin d’adapter vous même la puissance à votre besoin et ainsi pouvoir rallonger leur autonomie.

Schéma reactive lightning Petzl
Schéma reactive lightning Petzl

Faisceau large ou focalisé ?

Un autre élément essentiel à prendre en compte est la largeur de faisceau de votre lampe frontale. En effet, une lampe frontale aura beau être très puissante, si son faisceau n’est pas adapté elle ne vous permettra pas d’avoir la vision lointaine qui vous sera nécessaire en trail nocturne.

Il existe deux types de faisceau: large et focalisé.

Faisceau large: éclaire très bien de près et sera utile en bivouac, pour lire ou bricoler, mais pas adapté pour le trail.

Faisceau focalisé (ou spot): permet une bonne vision lointaine et sera donc le faisceau adapté pour le trail nocturne.

Aujourd’hui une majorité de lampes frontales proposent les deux faisceaux (large ET focalisé), et nous vous recommandons de partir sur ce type de modèle polyvalent que vous pourrez ainsi réutiliser dans d’autres circonstances, ou si vous avez besoin de vous arrêter pour lire une carte durant votre sortie.

Piles ou batteries ?

Encore un vaste débat! Les deux types de batteries ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients: les frontales alimentées par batterie seront plus puissantes et plus écologiques, mais auront une autonomie plus courte, tandis que les frontales alimentées avec une pile auront une puissance d’éclairage plus faible, mais pourront durer bien plus longtemps.

Le bon compromis: une frontale équipée d’une batterie, mais offrant plusieurs intensités d’éclairage afin d’adapter la puissance à votre besoin.

Quel que soit votre choix, nous vous recommandons de toujours emporter des batteries ou piles de rechange. Certaines marques comme Petzl offrent également la possibilité d’utiliser des piles sur une frontale normalement équipée d’une batterie grâce à un petit adaptateur.

Boîtier piles Petzl Reactik
Boîtier piles Petzl Reactik

Etancheité de la lampe?

Pour finir, qui dit hiver dit bien souvent pluie et neige. La plupart des lampes frontales distribuées sur le marché sont étanches et répondent à la norme IP. Une étancheité IP X 4 sera généralement suffisante pour faire face à toutes les conditions météo que vous pouvez rencontrer en Trail.

Vous avez trouvé la lampe frontale qu’il vous fallait? Vous êtes maintenant prêt(e) à partir arpenter les sentiers, mais n’oubliez pas que la nuit tous vos repères changent : soyez prudents et attentifs au terrain qui vous entoure, essayez de préférence de courir en groupe, et si cela n’est pas possible prévenez à minima un proche du lieu de votre sortie et de votre heure prévue de retour. Vérifiez que la batterie de votre frontale est bien chargée et… régalez-vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *