[Escalade] Grande voie : bien préparer sa première sortie !

kevin piesset
Kévin Piesset

Se lancer pour la première fois dans une Grande Voie de plusieurs longueurs demande une approche différente de la pratique de l’escalade sur une seule longueur, pratiquée par la majorité des grimpeurs.
Préparation, équipement, organisation… : Kévin Piesset, ambassadeur Approach Outdoor vous donne ses conseils !

Se lancer pour la première fois dans une Grande Voie de plusieurs longueurs demande une approche différente de la pratique de l’escalade sur une seule longueur, pratiquée par la majorité des grimpeurs.
Préparation, équipement, organisation… : Kévin Piesset, ambassadeur Approach Outdoor vous donne ses conseils !

kevin piesset
Kévin Piesset

Préparer sa sortie

Première étape : trouver la grande voie pour débuter dans cette pratique. C’est elle qui va déterminer comment vous préparer.

Choisissez une voie adaptée à votre niveau de grimpe mais aussi à votre niveau d’autonomie. Partir dans une grande voie en terrain d’aventure sans avoir jamais posé de coinceurs vous exposerait à des complications.

Pour lire une cotation de grande voie, il faut la détailler comme ceci :

250 m – TD+ 6c – 6a oblig : cette voie fait 250 m de dénivelé, la cotation est très difficile (elle prend en compte la difficulté de grimpe, l’engagement et d’autres éléments pouvant rendre la voie complexe, comme un itinéraire difficile). Certaines longueurs peuvent atteindre la cotation 6c, il faut un niveau minimum 6a pour faire la voie sans se mettre en danger.

Une fois votre voie choisie, vous allez pouvoir chercher les informations utiles pour l’accès, le retour et le matériel à prévoir. Le topo de la voie est indispensable pour préparer votre sortie. Il peut être complété avec les publications de sites Internet comme Camptocamp. Vous allez pouvoir ainsi déterminer la durée de la sortie (marche d’approche + temps de grimpe + pause éventuelle + retour) et l’équipement à emporter notamment pour les relais : faut-il prévoir des sangles ou sont-ils équipés ? La descente se fait-elle en rappels ? Si oui, quelles sont leurs longueurs afin de prendre la bonne taille de corde ?

En ce qui concerne la météo, n’hésitez pas à croiser les données de plusieurs sites comme Météo Blue, Météo Ciel et Météo France pour vous faire une idée la plus juste possible du temps qu’il fera. Pleinçhamp.com vous donne des informations encore plus précises en fonction de la localisation (un massif spécifique, par exemple) mais le service est payant. Dans tous les cas, l’orientation du vent sera importante à prendre en compte au moment des rappels s’il y en a.

Côté matériel

Pour partir en grande voie, un pack minimum s’impose :

  • un casque d’escalade classique (2),
  • un baudrier (10) confortable et léger avec un minimum de quatre porte-matériels bien répartis,
  • une corde (12) adaptée à la voie, de préférence une corde à double de 50 m minimum,
  • une longe (5) double pour plus de confort : il existe également des longes réglables encore plus confortables,
  • une paire de chaussons (11) plats, techniques et dans lesquels on se sente bien pour ne pas avoir à les enlever à tout moment,
  • un nombre de dégaines (8)  suffisant pour la voie : c’est une donnée propre à chaque site, il est donc important de consulter le topo,
  • un système d’assurage qui puisse être utilisé en réversible (7),
  • un machard avec un mousqueton à vis (13) :  cette cordelette tressée autour de la corde de rappel permettra de descendre en toute sécurité,
  • deux mousquetons à vis (9) pour la construction des relais : cela servira à faire le primaire (mousqueton que l’on n’ouvre pas) sur un relai triangulé,
  • deux sangles de 120 cm (6) pour faire les relais triangulés,
  • un coupe-vent (1) en cas de changement de météo,
  • le topo (3) de la voie,
  • un fond de sac avec un kit de survie (4)  et un téléphone,
  • une quantité d’eau et de nourriture nécessaire et adapté à la durée de la sortie.

En fonction de la voie, des coinceurs et des sangles de 60 à 180 cm seront nécessaires pour compléter ce pack.

packing list grande voie
Packing list Grande Voie

La sortie

Le jour J, pour un bon déroulé de la sortie, définissez un planning et essayez de vous y tenir. Il va vous permettre d’évaluer un rythme de grimpe et de marche d’approche et éventuellement d’éviter de vous faire surprendre par la tombée de la nuit si vous avez perdu trop de temps ou avez été trop ambitieux.

Pour être dans des conditions optimales, préférez partir tôt le matin pour une voie situé plein sud. Vous bénéficierez ainsi d’un peu de fraîcheur. En face nord ou est, choisissez, à l’inverse, un départ en fin de matinée.

Bonne grimpe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *