[Ski de rando] Bien choisir ses skis de randonnée !

Les gammes de skis de randonnée ont explosé ces dernières années chez les fabricants que ce soit chez les puristes comme Skitrab, Hagan et Dynafit ou chez les marques issues de l’alpin comme Salomon, Movement, Black Crows, Zag. Alors qu’il se limitait à un simple ski de printemps, le ski de montagne se pratique désormais d’octobre à mai dans des conditions de neige complètement différentes multipliant ainsi les pratiques du ski touringYos, vendeur dans notre magasin Approach Briançon vous propose ses conseils pour bien choisir vos skis.

Yossef, vendeur Ski de rando - Approach Briançon

Yossef, vendeur Ski de randonnée Approach Briançon

1. La largeur

Aujourd’hui la largeur du ski de randonnée est ce qui détermine son choix. Il existe trois segments de largeurs de skis de randonnée, correspondant à trois types de pratiques :

Avec 65 à 80 mm au patin, c’est un ski de randonnée étroit. Il offre ainsi une excellente stabilité à la montée sur neige tendue notamment en dévers. Avec des lignes de côte peu creusées, il est plus facile à mettre à plat que d’autres types de skis. Il est à privilégier pour les compétitions ou le ski de printemps.

Sa largeur médiane, entre 80 à 90 mm au patin, est idéale pour les skieurs à la recherche d’un ski de randonnée unique et polyvalent pour toute la saison. Il offre un compromis idéal permettant d’affronter aussi bien des conditions de grosse neige en début de saison (poudreuse, croûtée, traffolée) que les neiges de printemps (neige dure).

Très large, avec plus de 90 mm au patin, il est destiné aux neiges poudreuses. Il a l’avantage de permettre d’enchaîner de grandes courbes à vitesse soutenue pour le plus grand bonheur des freeriders. Un bon mixte freeride / ski de randonnée.

Trois types de largeurs de skis différentes

Trois types de largeurs de skis de randonnée différentes

2. La taille

Deuxième point essentiel, la taille du ski de randonnée. Elle se choisit par rapport à la taille du skieur et à son gabarit. Ensuite, en fonction du ski choisi, le choix de la taille peut différer.

Il existe actuellement des skis de randonnée avec rocker (prolongement de la spatule en direction du patin, reculant ainsi le point de contact ski/neige) plus ou moins prononcé. Une spatule avec rocker a pour avantage de permettre de passer plus facilement sur des neiges délicates type croûtées et traffolées.

De façon indicative, un ski de rando avec rocker se choisit à peu près à la taille du skieur ou 5 cm en dessous pour avoir suffisamment de contact avec la neige à la montée et d’accroche et de stabilité à la descente.

Pour un ski traditionnel (spatule classique), il est préférable de choisir 10 cm de moins que la taille du skieur. Ainsi, le ski sera plus facilement maniable dans les déclenchement de virages et dans les neiges difficiles.

Le choix de la taille conditionne aussi les conversions, cette technique permettant au skieur d’effectuer un demi-tour. Attention car si les skis sont trop grands, la manoeuvre sera difficile à effectuer.

3. La rigidité ou le flex

Il est important que le flex du ski de randonnée  soit progressif, c’est-à-dire que les extrémités du ski soient plus souples que le milieu (patin).

L’idéal est d’avoir une spatule souple, un patin rigide et un talon plat et moyennement rigide ou tolérant :

  • une spatule souple facilitera la prise des virages,
  • un patin rigide offrira plus de stabilité de sécurité sur neiges difficiles et dans les pentes raides,
  • un talon plat et suffisamment rigide permettra d’éviter au ski de se déformer à la montée et offre ainsi une meilleure tenue en devers et sur neiges dures.

Le choix d’un ski trop rigide peut être un handicap à la descente. Le randonneur laisse beaucoup d’énergie à la montée et risque de ne plus avoir suffisamment de cuisses pour déclencher ses virages avec un ski rigide.

4. Le poids

Aujourd’hui, les skis de montagne oscillent aux alentours de 1,2 kg pour un bon compromis montée/descente. Il existe, cependant, des skis plus légers autour de 1 kg ou moins, qui ont l’avantage de permettre de cumuler de gros dénivelés sans laisser trop d’énergie à la montée. Par contre, ces skis peuvent avoir tendance à vibrer à vitesse soutenue sur neiges délicates (gelées, tôle ondulée).

Il faut donc trouver le bon compromis entre poids et stabilité.

1 kg aux pieds équivaut à porter 7 kg sur le dos…

En conclusion, ces conseils s’appliquent aussi bien pour le choix de skis de randonnée pour l’homme que pour la femme. Dans ces deux catégories, les skis ont les mêmes caractéristiques, la seule différence est dans la conception puisque les skis de randonnée pour femme sont conçus pour des skieurs plus légers ayant moins de puissance donc avec des flex plus souples.

Découvrez toute notre sélection Skis de randonnée

4 Comments

  1. Bonjour je cherche à m’equiper pour faire du ski de randonnée,mais je chausse grand,mon pied mesure 31,4cm .je ne trouve pas de chaussures à ma taille. Pouvez vous m’aider, merci.

    • Bonjour,
      Nous pouvons faire une commande auprès de nos fournisseurs. N’hésitez pas à contacter nos vendeurs ou à vous rendre dans l’un de nos magasins.

  2. J’ai trouvé ces explications sur les skis de rando très intéressantes, j’ai appris des choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *