[Escalade] Test chausson : le Guardian d’EB, le confort avant tout ! par Kévin Piesset

Première marque de chaussons d’escalade dans les années 50, EB est moins connue aujourd’hui. Pourtant, elle reste bien présente sur les étals et sa gamme de produits est plus qu’intéressante. Depuis plus de trois mois, notre ambassadeur Approach Outdoor, Kévin Piesset, grimpe régulièrement avec les chaussons de la marque ! Il vous propose son retour test sur le Guardian : un chausson technique qui se démarque particulièrement par son confort !

Kévin Piesset, ambassadeur Approach Outdoor

Kévin Piesset, ambassadeur Approach Outdoor

Chausson assez asymétrique et bien griffé, le Guardian offre un tel confort qu’il se ferait presque oublier. Son enveloppe très souple et sa languette en élastanne permettent au chausson de coller au pied comme une deuxième peau.

Autre point fort du chausson : sa forme. La fermeture avec le mono velcro permet en un clin d’œil de modifier le serrage et d’avoir un maintien très ajusté : idéal pour les pieds fins comme les miens.

La semelle Daytona utilisée par EB m’était inconnue. Le niveau d’adhérence est assez bon. Les 5 mm d’épaisseur offrent une longue durée de vie, notamment pour la pratique en salle avec des murs résinés où la moindre zipette en adhérence fait perdre beaucoup de gomme. La gomme n’est pas la plus tendre que je connaisse et, avec son épaisseur, je trouve ici le premier point faible du chausson : le ressenti.

Après expérience, je dirais que j’ai eu moins de sensations qu’avec d’autres chaussons connus, tels les Miura de La Sportiva, par exemple. En dalle ou à la verticale, la semelle assez rigide met rapidement en confiance et tout se passe bien. Mais en dévers, je n’ai pas réussi à avoir la même confiance dans le crochetage de la pointe et dans mes appuis tendus. Attention, il s’agit, ici, uniquement de mes impressions pour du bloc ou des voies d’un niveau supérieur à 7b car, techniquement et sur le papier, ce chausson dispose de toutes les armes pour être bon dans le milieu déversant. Le dernier point négatif concerne le talon, pas assez fort ou agressif. Je n’ai pas réussi à avoir de très bonnes sensations sur des blocs demandant un effort sur un talon à poser précisément et à charger.

Test chausson Guardian - EB

Test chausson Guardian – EB

Un chausson pour le bloc ou les voies de niveau intermédiaire

Je conseillerais donc ce chausson à des grimpeurs de bloc ou de voies de niveau intermédiaire. Il est parfait comme deuxième chausson dans la vie du grimpeur, au moment où le niveau a évolué depuis les débuts et qu’il est temps de passer à un chausson plus technique. Car il est une chose que je n’ai pas évoqué : le prix.
À mi-chemin entre les premiers prix de chaussons débutants (50€) et les premiers prix de chaussons techniques dit “haut de gamme” (90-100€), le Guardian est à 79,90 €, ce qui est juste révolutionnaire pour un chausson aussi performant et technique.

Alors si vous avec un trou au bout de votre chausson, n’hésitez plus !

Découvrez notre sélection escalade et profitez du Mois de la Grimpe chez Approach Outdoor

Visitez le site de Kévin Piesset

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *