[Escalade] Notre test nouveautés grimpe de la rentrée 2016 par Kévin Piesset

Pour les grimpeurs, la rentrée est souvent l’occasion de s’équiper ou de changer de matériel : nouvelle chaussure, nouveau sac, nouveaux accessoires… Pendant deux mois, Kévin Piesset, notre ambassadeur escalade Approach Outdoor a testé la nouvelle corde de Petzl, la Rumba 8mm, le sac à dos Guide Lite 32+ de Deuter et les chaussures Access de Five Ten. Il nous livre ses premières impressions.

Les nouvelles cordes à double de Petzl : les RUMBA 8mm
Capture d’écran 2016-10-03 à 06.54.04

Corde Rumba 8 mm de Petzl

Mes craintes au départ étaient sur le petit diamètre des cordes. Ayant déjà eu l’expérience des diamètres plus fin (7.8mm), les 8 mm proposés par Petzl semblent être le diamètre idéal. Les deux brins de rappel de couleurs vives (rouge et bleu) ont toute la fluidité et la légèreté d’un petit diamètre sans en avoir les inconvénients. Même si elles ont une petite tendance à faire de jolie tas de nœud, comme toutes les cordes très fines, leur diamètre permet aux autobloquants (machard) de bloquer sans problème lors de vos descente en rappel (contrairement au diamètre plus fin) et au reverso de fonctionner correctement lors de l’assurage du second.

Concernant la vie de la corde, après plus de 10 grandes voies dont certaines dans les calanques avec cordes dans l’eau en fin de rappel et deux ascensions avec portaledge, les cordes sont toujours dans un superbe état. Pas de signe d’usure particulier, pas de corde qui gonfle, pas d’effet chaussette, ni de perte de souplesse. La vie de cette corde devrait être encore très longue grâce à sa gaine renforcée et au traitement  Duratec Dry de Petzl très performant.

Proposé à 104 € le brin de 50 m soit moins de 210 € les deux brins de rappel de 50 m, la Rumba de Petzl est, à mon avis, l’une des cordes les mieux placées sur le marché en terme de qualité/prix.

Capture d’écran 2016-10-03 à 15.53.50

Le Guide Lite 32+ de Deuter
Capture d’écran 2016-10-03 à 06.56.13

Sac à dos Guide Lite 32+ de Deuter

J’utilise beaucoup lors de mes sorties à la journée le sac à dos Alpine 26 de Millet très agréable et très léger. Je cherchais un sac à dos d’une capacité légèrement supérieure avec une ouverture par le haut.

Mon choix s’est porté alors vers le Guide Lite  32+ de Deuter. Ce sac très léger est très simple mais très fonctionnel. Permettant de faire de l’alpinisme avec ses porte-piolets, il est aussi très agréable en grande voie. Sa forme plutôt fine et son portage assez haut permettent sans problème d’avoir un baudrier et ne limite pas les mouvements lors de la grimpe. La ceinture ventrale est équipée de deux porte-matériel très pratiques, on regrette néanmoins que cette ceinture ne puisse pas être enlevée pour avoir un portage uniquement par les épaules et ainsi dégager l’espace de hanches et du dos. Les 32 litres de ce sac permettent de pouvoir partir avec tout l’équipement nécessaire. Souvent équipé d’un fond de sac avec trousse de secours, coupe-vent et petite corde de secours, je peux sans problème y ajouter ma gourde, une veste, mon repas et tous autres matériel de grimpe.

Deux petits défauts à noter tout de même. Le sac utilisé en randonnée offre un portage très agréable mais peu aéré (ce n’est certes pas sa vocation première). Concernant le rabattant supérieur, il est équipé de deux poches très fonctionnelles. Une fois ces poches chargées, le rabattant a tendance à tirer le sac vers l’avant ce qui le déforme légèrement.

Proposé à 105 €, il est dans la fourchette des prix du marché pour un sac haut de gamme complet et technique.

Capture d’écran 2016-10-03 à 15.52.10

 La chaussure Access de Five Ten
Capture d’écran 2016-10-03 à 15.45.01

Chaussure Camp Four de Five Ten

Auparavant équipé des Camp Four de Five Ten qui ont tenu près de deux saisons, j’ai repris sans hésiter ce même modèle. Chaussures increvables, d’une résistance à toute épreuve, elles sont équipées de la semelle Five Ten qui leur confère une adhérence incroyable. Les dalles de la montagne Sainte Victoire n’ont qu’à bien se tenir ! Les chaussures deviennent de véritables ventouses sur le rocher.

Leur petit défaut ? Elles sont un peu lourdes et le serrage de la chaussure est limité. On aimerait pouvoir les serrer un peu plus sur le coup de pied.

 

 

Capture d’écran 2016-10-03 à 15.45.33

Capture d’écran 2016-10-03 à 07.19.03

Chaussure Access de Five Ten

Avec cette expérience plus que positive, j’ai voulu essayer le nouvel arrivée de la gamme Five Ten en chaussure de marche d’approche : l’Access.

Existant en mesh, j’ai testé le modèle en croûte de cuir. La semelle Five Ten est équipée de la même gomme que les Camp Four mais celle-ci est plus souple. Le confort est exeptionnel, on y est comme dans des chaussures de running. Leur légéreté est très appréciable et, ici, le serrage est optimal.

La souplesse de la semelle ne permet pas à l’Access d’avoir la même qualité d’adhérence que les Camp Four même si elle reste néanmoins excellente.

Les points négatifs : dans le colori marron, la chaussure marque beaucoup. Le cuir est résistant mais beaucoup de traces noires marquent les renforts sur l’avant de la chaussure. Pour finir, il est incompréhensible que sur une chaussure de marche d’approche il n’y ait pas de languette à l’arrière pour accrocher les chaussures au sac ou au baudrier.

Capture d’écran 2016-10-03 à 15.50.38

Découvrez le site de Kévin Piesset, moniteur d’escalade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *