[Escalade] Une nuit en portaledge sur Grande Voie par Kévin Piesset

Quoi de mieux pour un week-end escalade que d’être sur la falaise pendant deux jours ?
Grâce au portaledge, l’immersion est complète tout en étant confortable. L’occasion d’en prendre plein les yeux et de profiter à fond des voies disponibles. Habituellement utilisé pour les bivouacs lors d’ascension de grandes voies très longues, le portaledge est une plateforme stable et confortable qui permet d’accueillir deux à trois personnes. Ici, pas question de grande voie de 1000m pour notre ambassadeur, Kévin Piesset et son amie Audrey qui l’accompagne. Lorsqu’ils partent d’Aix-en-Provence, l’objectif est de découvrir et grimper un maximum de voies de plusieurs longueurs et de tester ce bivouac suspendu. Le récit de Kévin en texte et en images.


Nous avons choisi de partir pour un site surplombant la ville de Toulon et offrant une vue sur la mer.

A peine arrivés et après une marche d’approche de 15-20 minutes plutôt chargés, nous commençons l’ascension de notre première grande voie. Une voie de 4 longueurs équipée d’un niveau 5C maximum sur un rocher bien adhérent.

L’occasion de fixer notre lit pour la nuit à plus de 60m du sol.

Nous descendons ensuite en deux rappels jusqu’au sol afin de constituer nos sacs pour la nuit et prendre un peu de repos.
Le soleil couchant nous offre un cadre et des nuances de couleur hors du commun. C’est dans ce cadre de rêve que nous commençons notre deuxième grande voie. Différente de la première, elle nous permet d’arriver dans le portaledge fixé plus haut.

14139336_10210467201815796_1308593517_o

Nous nous y installons à la nuit tombée pour un repos bien mérité.

Idéalement placés, nous avons vue sur toutes les lumières de la ville et surtout sur la mer éclairée par la Lune !
Après  un copieux repas, nous pouvons nous coucher. La plateforme étant séparée en deux par des sangles en milieu de plateforme, nous avons chacun notre espace et largement de quoi nous installer et nous allonger confortablement.
Techniquement, nous gardons le baudrier et nous installons une longe plutôt longue afin de pouvoir nous tourner sans être gênés.

Avec déjà deux grandes voies effectuées, nous ne tardons pas à nous endormir.

Le dimanche matin, réveillés par le levé du soleil, nous ouvrons les yeux vers 7 heures devant un paysage à couper le souffle.

Après plusieurs minutes de méditation face à ce beau point de vue, nous prenons un petit déjeuner afin de reprendre de l’énergie pour continuer à grimper.

Nous descendons en rappel et rangeons le portaledge pour pouvoir ensuite nous déplacer pour faire notre dernière grande voie.

Audrey peut, lors de cette dernière ascension, mettre en application toutes les manipulations apprises la veille.

Nous rentrons sur Aix-en-Provence le dimanche en début d’après-midi en ayant fait le plein de sensations et de photos !

Accessible à tous, cette sortie peut avoir comme simple objectif d’en prendre plein la vue et de passer la nuit sur cette plateforme insolite mais c’est aussi l’occasion de se former aux manipulations de grandes voies et de se débarrasser une fois pour toute de la sensation de vertige qui hante certains d’entre nous. Puisque durant 24 heures nous avons été sans cesse suspendus au-dessus du vide !

Profitez de notre opération Mois de la Grimpe : toute une sélection de produits à prix réduits pour grimpeurs débutants ou confirmés.

Découvrez le site de Kévin Piesset moniteur d’escalade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *