[Ambassadeur / Verticalité] Grande voie en terrain d’aventure au Pic de Bartagne dans le massif de la Sainte Baume par Kévin Piesset

En ce lundi 27 juin, la météo annonce un gros soleil avec 28 degrés et un vent Nord Ouest de 35 km/h. Les restrictions d’accès aux massifs des Bouches du Rhône annoncent que tous les massifs sont fermés sauf la Sainte Victoire (trop chaude vue la météo) et la Sainte Baume. Nous partons donc, avec Christophe (grimpeur en pleine évolution technique et physique), direction la voie du “Jardin suspendu” ouverte en 1940 (cotation TD-, 160 m, 6 longueurs).

IMG_4405

L’approche

Marche d’approche à l’ombre depuis le parking du Plan d’Aups : monter jusqu’au Col de Bartagne à pied par la route puis, au niveau de la première épingle, partir en face dans un gros chemin évident et balisé. Prendre le chemin qui part tout droit et qui longe la falaise par le bas. Une fois arrivé au niveau de l’extrémité de la paroi (quasi à l’aplomb du jardin suspendu bien visible), tourner à gauche pour monter droit au pied de la paroi (son nom est inscrit après un gros bloc à contourner).

La voie

L’exposition de la voie est parfaite ! Au frais le matin (presque trop frais) et au soleil autour de 13h30 alors qu’il nous reste les deux dernières longueurs à parcourir.

La voie propose un superbe itinéraire permettant de s’initier à la pose de coinceurs et au manip de grande voie. Les cotations annoncées : 4c-4c-5a-marche dans le jardin suspendu-3b-6a+/A1 nous semblent assez justes.

Longueur 1 et longueur 2 : nous avons fait les deux premières longueurs en une seule de 50m. Deux passages nous paraissent cruciaux dans ces longueurs (au dessus du premier piton et sur une grosse écaille au dessus du 1er relais). Christophe pose pas mal de friends (plutôt de petit taille) et utilise deux sangles. Relais sur arbre et sur une vire confortable.

Longueur 3 : un 5a en dièdre vertical. Ca grimpe ! Arrivée sur le jardin suspendu. Relais sur deux plaquettes sur la droite du jardin.

Longueur 4 : traversée du jardin suspendu jusqu’au départ de la 5ème longueur en haut du jardin.

Longueur 5 : annoncée 3b, elle est, en fait, plus proche du 4b-4c sur un rocher pas très sain mais facile à protéger.

Longueur 6 : dernière longueur, la longueur clef. Après quelques mètres très faciles, la falaise se redresse avec une grosse fissure. La longueur est partiellement équipée surtout sur le passage en A1. Deux cordes à noeud sont présentes dans la voie et facilitent beaucoup le passage difficile. La suite est une escalade en fissure très très large à protéger  avec des petits câblés et des friends moyens.

IMG_4396

 

IMG_4395

La descente

La descente s’effectue à pied en contournant le radar militaire au sommet et en suivant le tracé jaune. Descente rapide et agréable jusqu’à la route puis longue marche jusqu’au parking.

Voie parfaite par temps chaud. Le soleil nous a rejoint en début d’après-midi et nous étions à l’abri du vent jusqu’au jardin suspendu.

Le matériel

1 corde à double
14 dégaines
5 sangles
1 jeu de friends tailles moyenne et petite
1 jeu de câblés

Le cadre de la Sainte Baume est splendide et très naturel : une belle balade verticale bien sportive !

IMG_4412

Découvrez le site de Kévin Piesset moniteur d’escalade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *