[Ambassadeur/Trail] “Ils viennent de Mars, nous venons de Vénus… et la planète Trail dans tout ça ?” Par Caroline Freslon.

Notre ambassadrice Approach Outdoor, Caroline Freslon, vous propose un petit voyage dans le monde du Trail au féminin dans cet article. Attachez vos ceintures et bon vol !

156030_10152611643291798_6673925908027254232_n

Caroline Freslon, le Trail au féminin.

Caroline Freslon : “Même si les femmes pratiquent le sport depuis toujours, ce fait de société est accepté depuis peu ! Pour ne citer que lui, le baron Pierre de Coubertin, fondateur des olympiades modernes, a déclaré en 1896 : « Quelle que soit l’endurance d’une sportive, son organisme n’est pas conçu pour subir certains chocs ». Alors oui, nous pouvons être fières d’avoir franchi, au fil des siècles, ces nombreuses barrières sociales et culturelles, plus ou moins sexistes, pour parvenir enfin à nous épanouir dans le sport au même titre que les hommes !

Aujourd’hui le développement de la course à pieds chez les femmes est en très forte hausse : entre 2013 et 2014, en France, nous sommes passées de 2 millions à 3,4 millions de pratiquantes régulières.

Mais après quoi courons-nous exactement ?

L’envie de découvrir des territoires inexplorés ? Sans nul doute, car chaque course est une invitation au voyage dans des lieux où nous n’aurions sans doute jamais mis les pieds ! Alors certes, ce voyage n’est pas toujours accompagné d’une promesse de soins balnéo et autres massages bien-être… Mais quoi de plus excitant que de courir dans le désert du Maroc ou du Tchad, de traverser les volcans de la Réunion, ou tout simplement ceux de l’Auvergne, de fouler les hauts plateaux des Causses ou du Jura ?

Le dépassement de soi ? Il est à tous les niveaux ! Car le défi de faire du Trail commence dès les premières foulées… Défi de dire à sa petite famille « Je file ! Je vais courir, à tout à l’heure ! », défi de prendre du temps pour soi, puis… Défi de prendre un dossard, de s’entraîner dur et, une fois dans l’arène, défi de surmonter les coups durs, de chercher ses limites, d’avoir le courage de terminer…

Le besoin de s’évader d’un quotidien bourré de contraintes ? Boulot, métro, frigo, aspiro, marmots dodo… Le temps d’un week-end, tout oublié. Plus rien d’autre ne compte que ce profil de course imprimé sur un bout de papier ! Le Trail a ce pouvoir magique de mobiliser toutes les ressources intellectuelles sur des questions vitales : combien de barres je mets dans mon sac ?Est-ce que mon petit ventre fragile va supporter la boisson ? Est-ce que j’ai bien attaché mes chaussures ? Est-ce que mes chaussettes sont bien assorties à mon tee-shirt ? Est-ce que mon sac est suffisamment grand pour tout mettre ? Est-ce que mes lunettes vont faire de la buée ? Etc.

10380220_10204795449220115_7859773929242127920_o

Et puis, paradoxalement, c’est aussi ce besoin de partager qui nous fait courir… Le Trail, discipline individuelle par excellence, a le pouvoir de réunir : à l’entraînement avec ses ami(e)s ou son conjoint ou en course avec ses compagnons éphémères de peloton avec qui on noue une sorte de solidarité dans la douleur.

Finalement, homme ou femme, nos raisons de courir sont assez similaires !

Pour autant, nous le verrons dans un prochain article, nous devons faire avec quelques particularités physiques et physiologiques par rapport à nos homologues masculins… La suite au prochain épisode et d’ici là : bon entraînement dans la nature !

Découvrez nos rayons Trail pour la femme : textile et chaussures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *