[Ski de rando] Bien préparer ses skis avant l’hiver

La neige est là et vous frissonnez de plaisir à la seule idée de chausser bientôt vos skis de rando…
Oui, mais avez-vous pensé à vérifier leur état ?
Gilles dans son atelier (situé à Gap) s’occupe de l’entretien de vos skis déposés dans nos magasins Approach Outdoor. Il vous donne quelques conseils pour être prêt pour la saison d’hiver.

IMG_0948

Gilles prend soin de vos skis dans son atelier à Gap

1. Fartage/affûtage

 

Les premiers soins élémentaires à apporter à  ses skis avant de rechausser sont le fartage et l’affûtage. Selon Gilles, il est nécessaire de le faire au moins une fois par an. Il est néanmoins conseillé de regarder régulièrement sous le patin si la semelle devient blanche (voir photo ci-dessous). Si tel est le cas, cela indique qu’elle se détériore et qu’un fartage s’impose à nouveau. Suivant les conditions (notamment quand la neige est très abrasive), le fartage doit être renouvelé régulièrement. Un bon fartage est essentiel pour avoir une belle qualité de glisse. Dans son atelier, Gilles farte d’ailleurs le matériel qu’il loue après chacune des sorties.

L’affûtage va permettre, quant à lui, d’aiguiser les carres de vos skis pour favoriser leur enfoncement dans la neige et permettre un bon contrôle des virages, indispensable dans les pentes fortes. Comme les semelles, l’état des carres doit être surveillé régulièrement. En cas de neige dure, ne pas hésiter à les faire affûter : c’est un élément de sécurité prépondérant puisque ce sont elles qui permettent de freiner en cas d’urgence.

IMG_0949

Une semelle blanche indique que le fartage est nécessaire

2. Réparation/Bouchage

 

Si vos skis ont reçu un choc, ont pris un rocher, sont rayés et surtout si un trou s’est formé près des carres (voir photo ci-dessous), il faut procéder à un bouchage. Dans le dernier cas, il faut le faire sans délai car le trou qui met la carre à nu risque de lui être fatal au moindre choc.

IMG_0989-1

Un trou contre la carre nécessite un bouchage d’urgence

Il n’est pas obligatoire de refaire à neuf la semelle d’un ski pour traiter une rayure ou un trou. Un diagnostic est fait avant chaque réparation. Le bouchage donne la possibilité de traiter seulement un endroit précis. La zone à réparer va alors être griffée afin de permettre l’accroche du polyéthylène qui vient boucher la rayure ou le trou. Le ski est ensuite poncé pour uniformiser la semelle (voir photos ci-dessous).

Quand les rayures sont minimes, il n’est pas conseillé de procéder au rebouchage car plus un ski passe en machine (ponceuse), plus il s’use.

Dans les cas extrêmes où la semelle est détruite de partout, il est possible alors de procéder à un surmoulage. La semelle est ainsi entièrement refaite. Elle est ensuite gravées (gravure croisillon) pour permettre une bonne évacuation de l’eau et une glisse idéale.

 

Consulter toutes nos prestations entretien des skis.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *