[Partenariat] 20 jours pour 63 sommets : Un Raid en Ubaye (Part. 1)

Cet été, Nicolas Jean, jeune étudiant passionné de montagne, a décidé d’enchaîner pendant 20 jours l’ascension de tous les sommets de plus de 3000 m d’altitude en Ubaye. Approach Outdoor prend part à son aventure et vous livre son récit en texte et en images.

Vendredi 3 juillet 2015

 

Ça y est, nous sommes le 3 juillet et je lance enfin le départ de mon Raid Ubayen !

Ce raid que je prépare depuis plusieurs mois est une aventure durant laquelle je me suis lancé le défi de parcourir chaque sommet de plus de trois milles mètres d’altitude qui se trouve dans la vallée de l’Ubaye. J’en ai dénombré 63 et j’ai planifié de les réaliser en une vingtaine de jours, délai qui sera variable en fonction de la clémence de la météo…

Tenter une aventure comme celle là ne s’improvise pas et je ne souhaite pas la réaliser tout seul et, pour mon plus grand plaisir, beaucoup de personnes s’investissent dans la réussite de ce raid. En effet, j’ai reçu l’aide d’amis qui m’ont d’abord prêté le matériel qui me manquait mais aussi celle, précieuse, d’Approach Gap ainsi que de Salomon et Slack-Mountain.

Par la suite, afin d’arpenter ces sommets de manière plus conviviale et sécurisée, j’aimerais ne jamais ou rarement être seul, ce qui s’annonce également comme une mission réussie car mes amis répondent présents.

Aujourd’hui, c’est avec Bastien Pérez (jeune trailer et montagnard) que nous avons ouvert le bal des 3000m. Avec 2300m de dénivelé positif, 60km de vélo et une quinzaine de kilomètres à pied nous avons fait une croix sur le Pelat (3051m) ainsi que sur le Cimet (3020m).

Nous sommes partis à vélo car un des objectif de ce raid est de parvenir à le boucler sans aucun moyen motorisé. Pour cela la variété des moyens de transports ainsi que des activités sera à l’honneur et je devrais marcher, courir, grimper, pédaler, ou encore voler (en parapente).

 

Samedi 4 juillet 2015

 

Aujourd’hui, il faut que je parte tôt, le réveil sonne donc à 4h du matin. Au programme de la journée, l’assaut du Grand Bérard (3046m) d’altitude. Du fait de la proximité de ce sommet, je peux partir à pied de chez moi. Je décide de transporter ma voile de parapente pour tenter de décoller de la tête de Rasinière (2850m) avec Sébatien Rémilleux et Céline Mehouas. C’est justement pour cela qu’il faut démarrer de bonne heure. En effet, une brise d’ouest se lève tôt les matins d’été dans notre vallée et compromet le parapente à mon niveau. J’avale environ 1800m de dénivelé pour gagner le sommet de Rasinière et me débarrasser, enfin, de mon sac trop lourd. De là, 200m de dénivelé supplémentaires seront nécessaires pour gagner le sommet culminant à plus de trois mille mètres. J’y suis à 8h, 3h40 après mon départ.

Nous nous sommes donnés rendez-vous à 9h au sommet de Rasinière avec Sébatien et Céline afin de décoller et voler ensemble. Le vent souffle doucement de nord ouest et nous contraint à prendre notre envol dans ce sens. Nous tournons ensuite sur la gauche et la vallée entière s’ouvre à nous. Les conditions sont parfaitement calmes et agréables… Nous nous posons dans un champ à 200m de chez moi à 10h, la deuxième journée se termine donc avec succès.

Lire La suite et la fin de cette aventure

 

2 Comments

  1. trop ouffff 🙂 je prends beaucoup de plaisir a te suivre sur tes différentes aventures 🙂
    Les 3000 de Larche et de la haute Ubaye sont magnifiques tu vas te régaler.
    bisou bisou

  2. C’est juste génial 🙂 Juste pour dire que je me régale et prend beaucoup de plaisir te suivre dans tes différentes aventures. Les sommets à 3000 de Larche et de la Haute Ubaye sont juste splendides. profite un max et fait nous rêver.
    bisou
    Manon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *